Cultures hotel1

Published on novembre 7th, 2012 | by Lou

4

Comment construire un abri à insectes (vos futurs auxiliaires de jardin) ?

« Winter is coming. » Les premiers gels s’installent, l’activité de votre jardin diminue,… Vous ne savez pas quoi faire en cette saison ? Pourquoi pas fabriquer un abri à insectes pour leur permettre de passer l’hiver chez vous et, une fois le printemps arrivé, les laisser vous prêter un coup de main contre les ravageurs ? C’est ce que nous avons fait dans la ferme de Simone, et je partage avec vous cette expérience aujourd’hui afin que vous puissiez faire le vôtre dès maintenant.

Augmenter votre production sans produits sanitaires ni insecticides, avec une expérience à la portée de tous

Un hôtel à insectes, c’est marrant, me direz-vous, mais c’est encore mieux quand on sait à quoi ça sert. Encourager la biodiversité dans votre jardin, c’est inviter les insectes à venir polliniser vos premières fleurs et se nourrir des ravageurs qui détruisent vos récoltes : bref, que du bon ! Réaliser un hôtel à insectes, c’est bien plus ludique et abordable que d’aller en acheter un dans le commerce. Si vous êtes un bricoleur du dimanche, pas de problème, vous pouvez même demander de l’aide à vos enfants qui seront sûrement ravis de vous prêter main forte (Noam, le petit garçon qui était avec nous, peut en témoigner !). Si vous êtes enseignant, c’est l’occasion pour vos élèves de comprendre l’équilibre de la biodiversité avec un bel outil pédagogique.

Avant toute chose : 1 min pour connaître les insectes et mieux choisir ceux qu’il vous faut

 

  Les coccinelles :
leurs larves se nourrissent de pucerons

> Récupérez des feuilles mortes, des morceaux d’écorce, percez une bûche de multiples trous ou encore empilez des rondins.

 

 Les bourdons :
pollinisent les fleurs

> Construisez une boîte avec un trou de 10mm de diamètre et une planchette d’envol devant.

 Les abeilles et guêpes solitaires (comme la mégachile) : pollinisent les fleurs et leurs larves se nourrissent de pucerons

> Enroulez une natte de roseaux (ou bambou) percés et bouchez une extrémité avec de l’argile ou de la terre.

 Les abeilles solitaires : pollinisent les fleurs

> Trouvez des briques creuses et les remplir d’un mélange de glaise et de paille.

 Les insectes xylophages : se nourrissent de bois mort qu’ils décomposent

> Empilez de vieux morceaux de bois pourris.
 Les abeilles et guêpes solitaires (comme l’osmie) : pollinisent les fleurs

> Ramassez du bois sec avec des trous, ou bien des briques creuses

 Les hyménoptères (syrphes) : pollinisent les fleurs

> Récupérer des tiges à moelle (ronce, rosier, framboisier, sureau…) et assemblez-les ensemble.

 Les chrysopes : leurs larves se nourrissent de pucerons, cochenilles farineuses, aleurodes (ou mouches blanches), thrips ou œufs d’acariens

> Fabriquez une boîte remplie de fibres d’emballage (ou du papier journal froissé) et faites quelques ouvertures en fentes devant.

 Les carabes : prédateurs des limaces et des pucerons

> Choisissez des morceaux de branches ou des briques percées

 Les forficules (perce-oreilles) : se nourrissent de pucerons

> Recyclez un pot en terre cuite et le remplissez-le de fibres de bois ou de paille

Construire soi-même son hôtel à insectes pour presque rien, avec de la récup’ ? Easy ! 

Avant toute chose, choisissez bien l’endroit où vous allez l’installer : exposition plein sud ou sud-est (afin de limiter le gel et de prévenir les vents du nord et de l’ouest), idéalement dans un lieu abrité et pas trop humide. Un environnement calme et loin des pollutions (sonores, lumineuses, gazeuses) est préférable. L’hôtel doit être surélevé d’au moins 30cm (pour être protégé au mieux de l’humidité) et peut être construit à proximité de fleurs vivaces ou de végétaux afin que les insectes n’aient pas à se déplacer trop loin pour se nourrir (restau en bas de chez eux).

- 1ère étape : trouvez tous les éléments qui constitueront les « chambres » de votre hôtel (voir ci-dessus), afin d’évaluer la taille approximative de votre construction.

 - 2ème étape : récupérez des croûtes de bois (premières et dernières lames que l’on scie d’un arbre, avec encore son écorce, aussi appelé écoins ou dosses), on en trouve généralement dans les scieries, ça va directement au rebut ou comme bois de chauffage. Choisissez de préférence du bois assez résistant  (du châtaigner, par exemple) pour monter les murs, les étages et le toit de votre hôtel. Les extrémités basses des murs doivent être taillées en pointe (voir photo 2) afin de pouvoir être enfoncées dans le sol, ainsi l’hôtel ne tombera pas avec le vent. Attention : Pensez au volume des matériaux (que vous avez recueillis dans la première étape) pour arranger vos espaces en fonction. Pensez également au fait que vous mettrez les matériaux les plus lourds en bas.

- 3ème étape : si vous prévoyez de l’installer à un endroit où il ne sera pas abrité, mieux vaut ajouter au toit une couverture résistant à l’eau (tuile de bois, ardoise, tôle ondulée,…), voire un dos plein à votre hôtel afin que les insectes n’aient pas à subir trop de courants d’air.

 - 4ème étape : plantez l’ossature de votre hôtel dans le sol, là où vous souhaitez l’installer définitivement, car une fois vos chambres pleines, il sera plus difficile à déplacer.

- 5ème étape : découpez vos matériaux de l’étape 1 à la longueur désirée et installez vos chambres sur les différents étages.

Et voilà, votre hôtel est prêt à recevoir ses premiers résidents !

Et vous, est-ce que vous avez déjà construit des gîtes ou hôtels à insectes ?
Avez-vous des suggestions, remarques à ajouter ou des questions à me poser ?
Répondez à ces questions en laissant un commentaire ci-dessous. 

[dernière photographie : © Jean-Jacques Raynal]

Remarque : je n’ai malheureusement pas pu faire de photo de l’hôtel à insectes finalisé dont vous voyez la construction plus haut, mais voici celui qui nous a inspiré !

Tags: , , , , , , , , , ,



4 Responses to Comment construire un abri à insectes (vos futurs auxiliaires de jardin) ?

  1. Pingback: Où va-t-on demain ? | L'expérience d'un premier wwoofing, c'est quoi ?

  2. GIBERT says:

    Bonjour,

    nous avons installé un abri à insectes il y a 3 ans: il a été apprécié par nos amis….
    Le problème c’est que les abeilles sont en train de s’y installer.
    Comme cet abri est proche de notre habitation, quel conseil nous donnez-vous?
    merci pour votre réponse

    • Lou says:

      Bonjour Gilbert,

      Je ne suis pas experte dans ce domaine, car qu’il s’agissait simplement d’un séjour où j’ai fait du woofing. Mais vous pouvez essayer de planter de la lavande un peu plus loin car son odeur attire les abeilles.

  3. Maryse says:

    Je souhaite faire un hôtel à insectes, mais j’ai un jardin où il y a des fourmis en grand nombre, je crains qu’elles ne s’installent dedans. Y a t-il un moyen pour l’éviter ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Back to Top ↑